COURSE CONTRE LA MONTRE

April 26, 2019

 

COURSE CONTRE LA MONTRE

Pierre écrit le lundi 1er avril 2019 à 17: 59

«Monsieur,

Nous souhaitons mettre en place au sein de notre structure un temps de travail

annualisé. Merci de bien vouloir nous indiquer comment procéder?

Bien cordialement»

 

Pierre écrit le lundi 1er avril 2019 à 20: 52

RE: Annualisation

«Monsieur,

Merci de votre retour. Voici les premiers éléments que vous m’avez demandés. Pourriez-

vous, muni de ceux-ci, rédiger un projet d’accord que j’aimerais présenter aux

organisations syndicales vendredi 5 avril 2019 à 14 heures. Dans l ‘attente, Bien

cordialement»

 

Pierre écrit le mardi 2 avril 2019 à 16: 33

RE: RE: Annualisation

Monsieur,

Je m’inquiète de ne pas avoir eu votre projet d’accord en mains. Que vais-je pouvoir

présenter aux organisations syndicales, étant précisé que j’ai avancé la réunion

initialement prévue vendredi 5 avril à 14 heures au mercredi 3 avril à 11 heures 30 ? A

lire votre projet en urgence »

 

Force est de constater que les rapports entre individus sont désormais

régis par l’instantanéité.

Il ne s’agit pas simplement d’un besoin exprimé. Désormais, c’est une

véritable culture avec pour conséquence que celui qui ne s’y soumet pas

est perçu comme le maillon faible : manquant de réactivité, voire taxé

d’incompétence. Le plus dramatique en cela est la perversité d’un tel système

: nous sommes tantôt en demande d’immédiateté, nous en sommes tantôt les

débiteurs.

Et après, nous direz-vous ?

Il serait trop long ici d’en expliquer les causes, une interrogation demeure où courons-nous ainsi ?

Un constat : à la fin du XIXème siècle, 15 jours étaient nécessaires pour

traverser l’Atlantique en bateau à vapeur. Combien d’heures désormais

pour un trajet Paris-New-York en avion ?

 

Incontestablement, la progression à court et moyen terme de l’horloge

s’accélère. Le temps semble avoir perdu de son épaisseur dans une

époque où, paradoxalement, nous avons de plus en plus de temps avec

une augmentation indéniable de l’espérance de vie.

En soi, cette situation ne serait pas un problème si elle était bien vécue

mais, l’augmentation des risques psycho-sociaux, le surmenage,

l’accroissement des maladies cardiovasculaires sont les témoins des

difficultés qui en résultent.

Échanger, dialoguer permet une meilleure identification des besoins de

l’autre. La réflexion nécessite du temps. On ne peut donc pas gagner du

temps sur tout, il faut accepter d’en perdre.

 

« Pierre attend toujours et le temps s’écoule. On parle du temps qui

s’écoule, comme s’il descendait d’une source et comme si cette source était

située quelque part en amont. Quand Pierre lève la tête, on dirait qu’il

cherche la fontaine qui marque le commencement de ce grand fleuve.

« Ce doit être une source d’eau salée, soupire-t-il, gonflée de toutes les larmes

de ceux qui ont attendu ».

(Paul Morand – L’Homme pressé – 1941).

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

PLUS FORTS QUE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ?

January 9, 2018

1/1
Please reload

Posts Récents

September 3, 2019

March 21, 2019

February 11, 2019