Accords intermédiaires

November 30, 2018

 

 

 

La naissance du mouvement des « gilets jaunes » et son évolution ont, à défaut d’avoir suscité l’adhésion collective, eu le mérite de nous faire réfléchir sur la mise en œuvre du dialogue lorsque la parole est diffuse.

Il ne nous appartient pas d’apprécier la légitimité des revendications des acteurs de ce mouvement.

Force est de constater qu’elles sont diverses (coût des carburants, chômage des jeunes, pouvoir d’achat, situation des retraites, problématiques spécifiques aux territoires ultramarins). Elles ne sont pas toujours bien exposées ni exprimées.

La construction du dialogue suppose une organisation que ce mouvement ne possède pas encore, donc des interlocuteurs en capacité d’exposer clairement des revendications pouvant donner lieu à négociations et concessions.

Ainsi, ne serions-nous pas allés trop loin dans la dénonciation des corps intermédiaires (entendu comme les groupes sociaux pouvant exister entre l’Etat et l’individu) ?

Puisqu’il s’agit de cela : l’hostilité à l’égard des corps intermédiaires n’est pas nouvelle. Tocqueville, déjà, stigmatisait un pouvoir central parvenu à détruire tous les pouvoirs intermédiaires.

Ces corps intermédiaires n’ont pas totalement disparu : en entreprise, il s’agit des syndicats de salariés.

Comment discuter, négocier, favoriser le dialogue social en entreprise lorsque les revendications sont disparates, confuses et en l’absence de leader pour les exposer, à défaut de les incarner ?

Qu’est-ce qui doit prévaloir : un facteur de liberté (chacun peut exprimer ses réclamations et doléances personnelles sans censure) ou un mode de contrôle social (nécessité de dégager une ligne de revendications harmonisées au risque d’en occulter certaines) ?

Tel est l’enjeu du nécessaire renouveau du dialogue social dans l’entreprise de demain.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

PLUS FORTS QUE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ?

January 9, 2018

1/1
Please reload

Posts Récents

September 3, 2019

March 21, 2019

February 11, 2019

January 25, 2019

Please reload

Archives